ARROSAGE DU GAZON

ARROSAGE DU GAZON

ENTRETIEN COMPLET DE VOTRE SYSTÈME D'ARROSAGE

Faites confiance à notre équipe d’expert afin de bénéficier de notre service clé en main pour l’entretien complet de votre système d’arrosage!

Appelez-nous dès maintenant pour une soumission gratuite!

Tél: 450-803-2211

TRUCS ET ASTUCES POUR L’ARROSAGE DU GAZON

POURQUOI LES GRAMINÉES ONT BESOIN D’APPORT EN EAU

Les graminées ont besoin d’apports organiques et minéraux pour se développer correctement. L’eau se charge des apports minéraux et permet l’assimilation par le végétal, participant ainsi à la bonne croissance du gazon mais aussi à son maintien en bonne santé et favorise sa robustesse. Les herbacées qui manquent d’eau s’affaiblissent progressivement jusqu’à dépérir si aucun apport n’est effectué.

Si vous souhaitez créer votre pelouse ou regarnir votre gazon, sachez qu’il existe des mélanges de semences adaptées aux zones sèches et résistantes à la chaleur. Ces mélanges sont majoritairement composés de l’espèce Fétuque élevée. Votre gazon souffrira moins des conditions climatiques et nécessitera moins d’arrosages.

En cas de semis, rendez-vous directement à la partie dédiée. L’arrosage d’un semis est différent d’un arrosage d’entretien.

DANS QUELS CAS FAUT-IL ARROSER LA PELOUSE ?

Votre gazon peut se retrouver en manque d’eau pour plusieurs raisons : la nature de votre sol, un climat sec et chaud ou encore une forte exposition au vent. Si l’on peut se référer à l’aspect des brins d’herbes, il faut aussi prendre en considération les autres paramètres pour optimiser l’arrosage.

L’état de la pelouse

Un gazon en manque d’eau est un gazon qui devient vulnérable. Il réagira alors de façon à perdurer et s’économisera : il perdra de sa belle teinte verte, aura une couleur plus pâle tirant vers le vert-bleu, ses pointes se recroquevilleront et finiront par sécher.
Une astuce de plus pour reconnaitre un gazon qui a soif : les brins de gazon se redressent plus difficilement, voire pas du tout, après un piétinement.

Les saisons

Le cycle de croissance et de repos du gazon suit les saisons et il faut globalement se fier à la météo saisonnière pour effectuer les travaux d’entretiens du gazon.
Ce qu’il faut retenir selon les saisons :

  • Au printemps : ne pas arroser. Si le gazon est un peu sec, il faut le laisser se renforcer. Si cette sécheresse perdure et que vous voyez l’état de votre gazon s’empirer, vous pouvez arroser progressivement et observer le regain de santé du gazon.
  • L’été : arroser en cas de besoin. Si les chaleurs d’été tardent à arriver, il ne sera pas nécessaire d’arroser au 21 Juin :).
  • A l’automne : on peut arroser si les pluies ne sont pas arrivées.

Arroser un semis

Le semis demande un apport particulier en eau, différent de celui d’un gazon bien implanté. Il est conseillé de maintenir la terre humide le plus régulièrement possible, pendant environ 15 jours. N’arrosez pas en grande quantité, il ne faut pas détremper la terre. Un léger arrosage, 1 ou 2 fois par jour suffit.

La quantité

Le plus important est de faire en sorte que l’eau atteigne la totalité des racines du gazon, soit une dizaine de centimètre dans le sol. Un arrosage en surface est superficiel et ne servira pas votre gazon, mais vous fera juste gaspiller de l’eau.

La pelouse nécessite 3 à 4mm d’eau par jour (soit 3 à 4L au m2). Mais il ne faut pas arroser tous les jours et préférer un arrosage tous les 3 ou 5 jours. Il faut alors s’adapter :

  • En fonction de la pluie tombée les derniers jours
  • En fonction du nombre de jours écoulés depuis le dernier arrosage

Par exemple, si vous n’avez pas arrosé pendant 3 jours et que le pluie n’est pas tombée, arrosez l’équivalent de 3 jours de besoin en eau, soit entre 9 et 12mm d’eau.
Pour évaluer la quantité d’eau tombée les derniers jours, vous pouvez vous équiper d’un pluviomètre.

Si vous souhaitez être précis, réalisez des tests :

  • Arrosez 30 minutes
  • Faites un trou dans la terre et mesurez jusqu’à quelle profondeur l’eau a pénétré.
  • En fonction de la profondeur, évaluez le temps d’arrosage nécessaire pour atteindre la profondeur exacte des racines les plus profondes.
  • N’arrosez pas plus longtemps qu’il ne faut pour atteindre cette profondeur. Plus profonde, l’eau serait gaspillée.